Étape 1: construire une machine virtuelle

Nous aurons besoin d'installer un système d'exloitation Linux. Pour disposer de davantage de souplesse qu'une installation en dur sur un PC, nous utiliserons une machine virtuelle. Une machine virtuelle est tout simplement un logiciel capable de simuler le fontionnement d'un PC et de son environnement matériel. C'est une sorte de PC au sein de son propre PC.

L'avantage de la solution virtuelle est qu'elle permet de construire autant de machines que nécessaire, d'installer rapidement de nombreux OS, de faire facilement des sauvegardes du système à différentes étapes afin de pouvoir revenir rapidement à une étape antérieure si nécessaire.

Nous utiliserons VirtualBox, logiciel d'Oracle sous licence libre, disponible aussi bien sous Linux que sous Windows. L'interface du logiciel est la même entre les deux systèmes.

Téléchargez et installez VirtualBox à partir du site officiel: https://www.virtualbox.org

Téléchargez et isntallez également le pack d'extension (Oracle VM VirtualBox Extension Pack) offrant quelques fonctionnalités supplémentaires, notamment l'accès à des périphériques USB 2 et 3 à partir de la machine virtuelle.

Au premier démarrage, on obtient cet écran:

Ecran de VirtualBox au premier démarrage

On clique sur le bouton "Nouvelle" afin de créer et configurer notre première machine virtuelle:

Nouvelle machine VirtualBox

La première fenêtre qui s'ouvre nous demande un nom et un type de système d'exploitation. Dans notre exemple nous l'avons nommée "Construction Redobackup", mais vous pouvez donner le nom que vous voulez. Nous choisissons ensuite un système Linux basé sur Ubuntu(32 bits) en cliquant sur les champs appropriés:

Nom et OS de la machine virtuelle

La boîte de dialogue suivante nous propose de définir la quantité de mémoire vive que nous désirons attribuer à notre machine virtuelle. VirtualBox propose par défaut une valeur tenant compte du système choisi ainsi que de la quantité de RAM disponible sur votre PC. Vous pouvez laisser la valeur proposée par défaut:

Mémoire de la machine virtuelle

Il nous faudra créer un disque dur pour notre machine. Nous allons le créer dès maintenant:

Création d'un disque virtuel

La boîte de dialogue suivante permet de choisir le format de fichier du disque dur virtuel. Nous conservons le format VirtualBox proposé par défaut:

Format de disque dur

Puis nous choisissons la création d'un disque de taille dynamique (les explications de la boîte de dialogue sont claires):

Disque virtuel dynamique

Enfin nous choisissons l'emplacement du fichier de disque dur virtuel sur le disque dur réel du PC. Par défaut VirtualBox l'enregistrera dans un dossier qu'il a créé dans le répertoire de l'utilisateur courant. Vous pouvez laisser la taille maximum à la taille proposée par défaut.

Emplacement disque virtuel

Il ne nous reste plus qu'à cliquer sur le bouton "Créer". Notre machine apparaît maintenant dans le volet de gauche de la fenêtre.

Vue de la nouvelle machine virtuelle

Nous allons affiner la configuration de cette nouvelle machine. Nous cliquons sur le bouton "Configuration":

Configuration de la VM

Nous allons nous assurer d'un minimum de confort d'affichage en augmentant la taille de la mémoire vidéo. Nous cliquons sur "Affichage" dans le volet de gauche et nous augmentons sa taille en faisant glisser le curseur ou en saisissant directement une valeur dans le champ adéquat. Une mémoire de 64 Mo est un bon compromis.

Configuration de l'affichage de la VM

Nous allons nous rendre ensuite dans la partie "Réseau" où nous configurerons le mode d'accès réseau en "Accès par pont" pour faciliter l'accès à Internet et à un éventuel réseau local:

Configuration du réseau de la VM

Notre machine est prête. Dans la seconde étape nous verrons comment démarrer cette machine sur un live CD/USB Linux pour y installer un système d'exploitation.

Faire des suggestions sur cet article

Tous les champs sont requis
Merci pour votre contribution.