Étape 4 : correction, francisation et installation de Redo Backup & Recovery

Nous allons maintenant installer l'application de sauvegarde/dépannage Redo Backup, la corriger pour cette la version 16.04 d'Ubuntu, et éventuellement la franciser.

1- Téléchargement de Redo Backup

Sur le site officiel des sources de Redo Backup & Recovery, les scripts de l'application de sauvegarde/restauration redobackup proprement dite se trouvent au sein d'une archive proposant l'application adeskbar ainsi que des fichiers de personnalisation. Nous pouvons la télécharger par la commande

wget  https://sourceforge.net/projects/redobackup/files/src/snapshot-1.0.4.tar

wget est une commande permettant de télécharger un fichier sur Internet à partir de son adresse Web (URL).

Nous décompressons l'archive par

tar zxvf snapshot-1.0.4.tar

tar est une commande d'archivage-désarchivage ; chacune des lettres zxvf correspond à une option spécifique ; snapshot-1.0.4.tar est le nom du fichier à décompresser.

Nous obtenons un dossier et plusieurs fichiers au sein de notre dossier /home/ubuntu :

- deux archives adeskbar, l'une correspondant au paquet .deb permettant d'installer l'application Adeskbar, l'autre aux fichiers sources ;
- un script nommé snapshot ;
- un fichier snapshot.list détaillant les fichiers et répertoires de l'archive ;
- un dossier livecd/chroot contenant les fichiers des applications redobackup et drivereset ;
- un dossier livecd/image contenant les fichiers nécessaires à la personnalisation du démarrage du CD/USB.

Le paquet Adeskbar livré avec redobackup ne s'installe plus avec les versions récentes d'Ubuntu en raison d'une dépendance qui n'est plus disponible dans les dépôts. Nous ne l'installerons donc pas. Nous avons installé une barre des tâches lxpanel à la place.

Avec redobackup est également proposé le script drivereset qui permet de réinitialiser un disque dur à ses valeurs d'usine. Nous le conservons.

2- Correction de Redo Backup

Il nous faut modifier le script de redobackup pour qu'il fonctionne correctement avec les versions plus récentes de fsarchiver. Il faut ajouter

next if $line =~ m/^ram/;

après la ligne 1390 dans la version originale.

Une partie de la mémoire vive est utilisée comme disques virtuels dans lesquels sont stockés provisoirement les fichiers utilisés afin d'accélérer les opérations de lecture et écriture. Ces disques virtuels s'affichent comme périphériques. Il faut donc les filtrer dans le script de redobackup pour qu'ils n'apparaissent plus comme périphériques.

 

3- Traduction de Redo Backup

Si l'on veut franciser redobackup, il faut modifier les deux fichiers 

- livecd/chroot/usr/share/redo/redobackup.glade (interface graphique);
- livecd/chroot/sbin/redobackup (script Perl de l'application redobackup);

en repérant les lignes de texte d'affichage et en prenant bien garde de ne pas modifier le code lui-même.

Je vous propose une version francisée :

- de redobackup.glade
- de redobackup contenant la correction indiquée précédemment.

ainsi qu'un paquet .deb que j'ai construit permettant d'installer automatiquement redobackup francisé et corrigé par mes soins. 

ATTENTION : installer des paquets à partir de sources inconnues présente des risques. Je certifie que le paquet proposé ici ne comporte pas d'autres modifications que celles destinées à corriger le problème avec fsarchiver et à le franciser. Ce sont les fichiers qui ont été utilisés pour la réalisation des tutoriels que j'ai écrits avec chrtophe pour le site developpez.com. Mais si vous avez un quelconque doute, faites vous-même les modifications à partir du script original.

4- Installation de Redo Backup

Nous allons voir comment installer Redo Backup, selon que vous avez choisi de modifier par vous-même les fichiers originaux, ou que vous avez choisi d'utiliser le paquet proposé.

1- Installation de redobackup à partir des fichiers originaux que vous avez modifiés vous-même à partir de l'archive snapshot-1.0.4.tar

Nous supposons que vous n'avez pas modifié l'emplacement des fichiers après décompression de l'archive. Dans ce cas saisissez, dans un terminal :

cp -R /root/livecd/chroot/* /

Cette opération copiera les divers fichiers et répertoires du dossier /root/livecd/chroot dans les répertoires équivalents du système (à partir de la racine du système de fichiers indiqué par /).

Pour accéder aux applications Redo Backup et Driverest à partir du menu, il nous faut également prévoir des lanceurs à créer dans le dossier /usr/share/applications. A partir du gestionnaire de fichiers PCManFM nous nous rendons dans le dossier /usr/share/applications.

Nous copions puis collons, en le renommant (par exemple Redo Bakup.desktop), un des fichiers .desktop existants contenant peu d'informations, par exemple Python (v2.7).desktop :

Le nouveau nom de fichier n'est pas pris en compte pour l'appellation des icônes, et nous nous retrouvons avec deux fichiers Python (v2.7). Nous devons retrouver celui que nous venons de créer. Pour cela, nous faison un clic droit sur l'un des fichiers, et cliquons sur "Propriétés" dans le menu qui s'affiche :

S'il s'agit bien de notre fichier, on doit voir apparaître le nouveau nom que nous lui avons donné :

Dans le cas contraire, il faudra refaire l'opération avec l'autre fichier. Le bon fichier étant repéré, nous faisons un clic droit dessus, et choisissons de l'ouvrir avec Text Editor dans le menu qui s'affiche :

Puis nous modifions le contenu de ce fichier selon les indications ci-dessous (les champs Nom et Comment peuvent être modifiés à votre guise):

Nous enregistrons le fichier.

Nous devons faire les mêmes opérations pour l'application de réinitialisation de disque dur, drivereset, de façon à obtenir un fichier ayant le contenu suivant (là encore les champs Name et Comment peuvent être librement modifiés à votre guise, et vous pouvez choisir une autre icône que celle proposée) :

Pour créer les lanceurs, vous pouvez également créer  des fichiers avec Leafpad, auxquels vous ajoutez l'extension .desktop, et dans lesquels vous pourrez copier les contenus précédents.

 

2- Installation de redobackup à partir du paquet fourni

Téléchargez le paquet dans le répertoire de l'utilisateur courant par

wget https://www.de-bric-et-de-broc.fr/fichiers/informatique/redo-fr.deb

Ouvrez un terminal dans le dossier de l'utilisateur courant et saisissez

dpkg -i redo-fr.deb

Aucune autre opération n'est à effectuer, le paquet installant les lanceurs nécessaires.

Nous pouvons maintenant vérifier, en ouvrant le menu de la barre des tâches, que Redo Backup et Drivereset sont bien présents. Il nous reste un problème de dépendances à installer pour que Redo Backup fonctionne correctement. Nous saisissons dans un terminal

apt-get install -f

Ceci a pour effet de lancer l'installation des dépendances manquantes. Nous acceptons la demande de confirmation. Redo Backup devrait maintenant fonctionner.

 

Si vous avez traduit Redo Backup, ou si vous avez utilisé les fichiers ou le paquet traduits, il vous faudra suprimer le fichier /usr/share/locale/fr_FR/LC_MESSAGES/partclone.mo
En effet le script redobackup utilise les informations du paquet partclone pour afficher la progression des opérations de restauration et sauvegarde. Il analyse les informations du fichier original en langue anglaise. Il faut donc supprimer le fichier de traduction sinon la barre de progression ne fonctionne pas.

 

Nous verrons, lors de notre prochaine étape, comment enrichir notre distribution d'autres applications utiles pour la sauvegarde et le dépannage.

Faire des suggestions sur cet article

Tous les champs sont requis
Merci pour votre contribution.